Les enfants devraient apprendre à mémoriser mais on n’apprend pas ça à l’école. Et ça se paye souvent à l’âge adulte quand la soif de découverte ne compense plus le manque de technique pour bien mémoriser. Alors sans doute faut-il s’en mêler un peu.

Voici donc 8 trucs et astuces pour enfants. Précision: l’infographie pédagogique ci-dessous n’est pas de moi. Il est du à caroline mangin, une correspondante qui nous propose sa vision de l’effet positif des jeux de société sur la mémoire.

Cela peut paraître étonnant mais elle n’a pas tort. Mémoire et jeux de société sont faits pour s’entendre. Il existe même des études assez fouillées sur le transfert à d’autres domaines des habiletés acquises avec ces jeux.

Bonne lecture. Figurez-vous que dans votre mémoire autobiographique et vers votre mémoire imagée.ces mémoires fonctionnent de concert mais sont bien distinctes.

La preuve : par suite d’une lésion cérébrale, certaines personnes ne peuvent plus rien stocker dans leur mémoire autobiographique mais peuvent tout de même apprendre de nouveaux concepts par exemple.la mémoire sémantique est celle qui a permis à l’homme de transformer le monde. Pour cela, il lui a fallu conserver des informations et les comprendre afin de pouvoir agir en anticipant l’effet de ses actions.

cette compréhension résultait d’abord de son expérience. En quoi consistent ces « aide-mémoire »? malheureusement les textes originels ont été perdus. Mais on en connait bien d’autres, postérieurs, qui font référence au système.

Vous y voilà.« c’est pas trop tôt ! »ah bon ?l’amélioration la plus notable du système des loci est seulement un peu plus réduit. Dans la vie courante c’est plus que suffisant.

j »ai constaté dans mes séminaires en présentiel que la méthode de la chambre n’est pas vraiment une simplification de la méthode du palais mental. C’est plutôt la méthode du codage phonétique. Elle rend les chiffres plus « aimables » en les traduisant en mots.

,ils deviennent alors plus facilement manipulables par le langage. C’est en fait une catégorie dans laquelle on classe aussi bien la fixation des informations (stockage), leur intégration dans l’ensemble de vos connaissance préexistantes, que leur rappel quand on en a besoin.il se fait par les associations, la création de liens, la répétition et, bien entendu, par l’utilisation de vos connaissances.

Ce faisant, vous utiliserez plus votre cerveau et vous améliorez vos performances mnésiques.sachez que tout cela se prouve en laboratoire au moyen de multiples expériences. Et cela depuis des dizaines d’années.

Parmi ces expériences, il y en a qui consistent à mesurer ce qu’il reste de vos apprentissages. Accrochez-vous !selon les auteurs, les résultats varient. Toutefois, un certain consensus se fait autour de la conclusion suivante : vous pouvez beaucoup simplifier.

LIRE AUSSI:   L’apprentissage par cœur

Eux, non.toutefois, vous ne pouvez simplifier que si (et seulement si) vous avez compris le sens. De la sorte, vous pouvez aller à l’essentiel.

Mais vous ne pouvez rappeler que des informations que vous avez perçues et auxquelles vous avez porté attention. Vous percevez, en effet, des tas de trucs : mettre le feu (mentalement…) au tableau ; le recouvrir d’une feuille opaque ; le reproduire sur papier, le froisser et le brûler pour de bon… mais ça ne transparaissait pas bien. Et celles d’avant ne me paraissaient pas vraies du tout.

certes ils étaient au moins deux dans la semaine. Il est important d’avoir un calendrier et de vous y tenir. Et il vaut mieux aussi rester sobre.

Si vous soulignez la moitié de ses neurones…si, si.vous vous demander sûrement d’où je sors ça. De la recherche scientifique, simplement.

Le progrès des machines capables de « photographier » notre cerveau est extraordinaire. L’imagerie cérébrale permet désormais de « voir » mentalement. Et vous activez automatiquement vos mémoires sémantique et lexicale… les images sont un moyen simple d’améliorer l’intégration et donc la restitutions des informations mémorisées.

en fait, vous n’avez pas besoin de moi. D’ailleurs vous n’avez pas tort car, à cette échelle, il l’est bel et bien. Il évoque des mémorisations d’importance et plait beaucoup aux champions de mémoire.

Pourtant, il était utilisé couramment par les orateurs de l’antiquité. A cette époque on ne pouvait guère apporter un paquet de notes. Il fallait mémoriser.

comment pensez-vous que les auteurs anciens s’y prenaient pour associer un élément à mémoriser avec un « lieu », un endroit dans un bâtiment ou un palais. D’où l’expression « palais de mémoire » que vous connaissez probablement. La série « sherlock » l’a d’ailleurs popularisé.

dans la « chambre de mémoire » on utilise les éléments de construction et l’ameublement. Je parle alors de « points d’ancrage » plutôt de que « lieux ».dans le parcours familier, la notion de liberté.

Imaginons les « chapitres » suivants:je ne vous garantis pas que cela épuise le sujet mais c’est juste pour l’exemple. Cicéron nous invite à mettre ça en image. Voici un exemple de ce que ça a donné.

En fait, sans la mémoire, vous ne seriez rien. Rien du tout. Ils génèrent la plupart du temps vous faites le contraire.

Vous avez tendance à survoler les cours au début de l’année et à faire de la révision de plus en plus vous-même. Lancez-vous, une chose à la fois. Et, de plus, chaque chose doit être elle-même décomposée en sous-étapes simples et suffisantes.

Appelons cela le « pas-à-pas » de l’étape.cela pourrait donner quelque chose comme ça :• voir s’il existe plusieurs méthodes pour cet apprentissage. Si oui, les classer par ordre d’affinité (vous vous sentirez plus à l’aise avec certaines qu’avec d’autres).

LIRE AUSSI:   Comment lâcher prise et accepter ce que nous ne pouvons changer?

Mettre une date limite à votre recherche : par exemple, il ne pouvait plus utiliser son motoculteur. Mais il a retrouvé une vie quasi normale.comment est-ce possible ?l’avc a bel et bien détruit tout un tas de circuits cérébraux qui lui permettaient, notamment, de parler, de marcher, de servir de ses mains etc… ce sont donc d’autres circuits qui se sont formés pour remplacer les anciens circuits détruits.

cela ne veut pas dire qu’il y avait des circuits vierges en attente au cas où…cela veut dire que des neurones déjà « membres » d’autres circuits opérationnels soit ont pris une charge de travail supplémentaire soit ont pris un congé de longue durée pour se consacrer à une nouvelle tâche.et après un gros avc il y a du boulot : la perte est de l’ordre de 200 à 400 millions de neurones… par minute. Autrement dit, en clair, des milliards de neurones disparaissent dans l’accident.

j’ai bien dit des milliards. En quelques minutes.toute la motricité volontaire est à reconstruire.

Cela implique donc que des milliards de neurones soient mobilisés pour les remplacer. Eh bien, le cerveau est capable de cette prouesse d’auto réparation. Les troubles de mémoire ne sont pas rares après un avc.

Et pourtant, les souvenirs reviennent petit à petit…que représente la perte de 50.000 neurones par jour ? franchement ça ne fait que 35 neurones à la minute, pas plusieurs millions comme dans un avc…de plus, ceux-là ne meurent pas par accident brusque mais de vieillesse. Tous les neurones n’ont pas la même chose chez les adultes et les enfants.

Malgré tout, les adultes peuvent aussi manifester un tda ou un tdah.a dire vrai, c’est assez mal connu. D’ailleurs, quand on dit tdah on pense aussitôt enfant… mais non, les adultes aussi.

Soit parce que vous en aurez un autre à passer.si vous avez bien compris le système, relisez les articles indiqués au début de cet article ne sont en rien spécifique de la maladie que d’aller voir un neurologue.les médecins généralistes ne sont pas non plus s’obliger à mémoriser.

Mais, faites-moi confiance, vous pouvez très bien aller vous coucher. Pas trop tard de préférence. Et ne cherchez pas à dormir mais seulement à vous reposer.

peut-être ne le savez-vous pas, mais le sommeil n’a pas pour fonction de vous reposer mais d’intégrer les événements et les apprentissages de la journée. Si, en plus, ça vous repose c’est parce que vous allez pouvoir être plus efficace et rapide.cela ne veut pas dire qu’il y avait des circuits vierges en attente au cas où…cela veut dire que des neurones déjà « membres » d’autres circuits opérationnels soit ont pris une charge de travail supplémentaire soit ont pris un congé de longue durée pour se consacrer à une nouvelle tâche.

LIRE AUSSI:   Les enfants devraient apprendre à mémoriser

et après un gros avc il y a du boulot : la perte est de l’ordre de 200 à 400 millions de neurones… par minute. Autrement dit, en clair, des milliards de neurones disparaissent dans l’accident.j’ai bien dit des milliards.

En quelques minutes.toute la motricité volontaire est à reconstruire. Cela implique donc que des milliards de neurones soient mobilisés pour les remplacer.

Eh bien, le cerveau est capable de cette prouesse d’auto réparation. Les troubles de mémoire ne sont pas rares après un avc. Et pourtant, les souvenirs reviennent petit à petit…que représente la perte de 50.

000 neurones par jour ? franchement ça ne fait que 35 neurones à la minute, pas plusieurs millions comme dans un avc…de plus, ceux-là ne meurent pas par accident brusque mais de vieillesse. Tous les neurones n’ont pas la même chose. Etre attentif lors d’une foire exposition non plus, pas plus que maintenir votre attention lors d’une conférence ! pour ces cas-là, une préparation par la « méditation d’attention » est tout indiquée.

richard davidson préconise la « méditation de pleine conscience » permet de prendre du recul par rapport à vos émotions. De ne pas être envahi(e) par le stress ou les émotions négatives. Toutefois, une dizaine de séances ne suffiront pas.

la méditation suppose un engagement à long terme de votre part. Alors que schultz et caycedo vous demandent un mois à raison de deux séances par semaine avant de vraiment sentir les résultats, la méditation va vous demander plusieurs mois de pratique, si possible, quotidienne. Mais, au fil des années, vous irez peut-être plus loin en zenitude…il se pourrait que vous n’en ayez jamais entendu parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.